PET SHOP BOYS IN PARIS
 
MUSICAL
Closer to Heaven (2001)
Relectures d'airs de comédies musicales, nombreux costumes et décors élaborés lor des tournées MCMLXXXIX et Performance, référence dans les textes de leurs chansons (It Must Be Obvious cite une phrase tirée de The Sound of Music ; The Theatre fait référence au Phantom of the Opera) : les comédies musicales ont toujours été une importante source d'irispiration et de fascination pour les Pet Shop Boys.
Très tôt dans sa carrière, le duo a eu l'ambition d'écrire une comédie musicale pour le théâtre. Après plusieurs faux départs, il contacte en 1995 le dramaturge Jonathan Harvey — réputé pour ses productions mettant généralement en scène des homosexuels, et où la musique populaire est souvent présente (sa pièce Boom Bang-A-Bang (1995) se déroule un soir de concours de l'Eurovision ; il a écrit une série télévisée intitulée Gimme Gimme Gimme, d'après un morceau de Abba). Mi-2000, après trois années d'écriture, une première version est présentée à des investisseurs potentiels. Finalement, Andrew Lloyd Webber (le compositeur de lesus-Christ Superstar, Cats, Phantom of the Opera, etc.) accepte, via sa société Really Useful Group, de financer le spectacle.
Closer to Heaven met en scène Dave, jeune Irlandais monté à Londres pour « réussir ». Embauché comme danseur dans un club à la clientèle essentiellement homosexuelle, il tombe amoureux de Shell, la fille du patron. Mais il est également attiré par Mile End Lee, le dealer local, qu'il va finalement séduire. Autour d'eux gravitent entre autres Billie Trix, une star des années 1970 devenue icône gay (et fidèle cliente de Lee) et Bob Saunders, un manager sans scrupules décidé à faire de Dave une pop-star.
Refusant toute concession à un éventuel bon goût théâtral, Harvey et les Pet Shop Boys ont axé le spectacle sur la véracité. Le langage est cru, les défauts des personnages ne sont pas occultés, les références aux drogues et au sexe sont explicites. Le ton tranche nettement avec l'atmosphère souvent lénifiante des comédies musicales. Dès son ouverture à Londres, mi-mai 2001, Closer to Heaven suscite des réactions très tranchées. Aux critiques enthousiastes (« une page de l'histoire du théâtre a été écrite » proclame l'Evening Standard) répondent de violentes attaques (le Daily Mail le qualifie de « honteux »).
Closer to Heaven reste à l'affiche à Londres de mai à octobre 2001. Tennant et Lowe en sont plutôt satisfaits. «Le spectacle n'est pas parfait, concède Tennant. Mais, qu'il s'agisse de la musique ou des thèmes abordés, je crois que nous avons créé quelque chose de nouveau dans le milieu des comédies musicales. » Un point confirmé par le fait que depuis, des musiciens pop comme Boy George ou Madness ont lancé leurs comédies musicales respectives.*
Tout à propos de Closer to Heaven est séduisant...  
Produit par Stephen Hague et les Pet Shop Boys, cet album fait apparaitre 15 morceaux de Tennant et Lowe incluant 11 nouveaux titres. Le spectacle a débuté à Londres au London's Arts Theater en mai 2001 et se termine mi octobre 2001.
Déja proclamé comme étant la première comédie musicale du 21eme siècle, Closer to heaven réunit à nouveau les Pet Shop Boys et Stephen Hague pour la première fois depuis l'album" Very" de 1993. Le résultat est tout simplement époustouflant.
Enregistré en 2001 au studio Rak de Londres, Closer to Heaven fait apparaitre des performances étincelantes d'artistes tels que Paul Keating, alias Straight Dave, héros 'sexually confused' et Frances Barber dans le role de l'ex-icone Billie Trix.
Les moments marquants de ce spectacle sont nombreux et incluent la fièvre du samedi soir de Positive Role Model, My Night, et Out of my System, couplé avec un florilège de morceaux magnifiques comme les Pet Shop Boys en ont rarement écrit: Nine out of Ten, Friendly Fire et For all of Us.
Paul Keating
Selon Stephen Hague "la majorité des morceaux ont été enregistrés à partir du spectacle. Nous avons enregistré un album pop qui fait apparaitre plusieurs performers du spectacle. Les morceaux sont interprétés différemment pendant le spectacle pour des raisons de jeux d'acteurs évidents."
"Ce qui est inhabituel pour un tel album c'est qu'il ait les memes valeurs qu'un album pop" rajoute Neil Tennant." A l'origine, le spectacle s'intitulait "Nightlife" et les morceaux devaient figurer sur l'album éponyme. Au final, nous avons décidé de faire un spectacle et un album séparément, tout en incluant 3 morceaux extraits du show sur l'album "Nightlife" : In Denial, Vampires et Closer to heaven. Le morceau Shameless etait à l'origine une face B de' Go West' et devint ensuite un morceau du spectacle parce qu'il était approprié à la scène. C'est génial d'entendre nos morceaux interprétés par d'autres artistes et nous sommes particulièrement fiers de la façon dont les 7 derniers morceaux s'enchainent les uns après les autres. Musicalement, ce projet est assez ambitieux."
A la différences d'albums de spectacles traditionnels, Closer to heaven fonctionne indépendamment ou parrallèlement au spectacle. Un spectacle encensé par la critique et fière de l'emsenble du projet :
NME intitula My Night de "Showstopper" et décrivit Shameless comme un morceau satirique et hilarant à propos des wannabe popstars.
Dans l'International Herald Tribune, Sheridan Morley écrivait : "le spectacle est au Soho d'aujourd'hui ce que 'Cabaret' fut pour le Berlin des années 30, et comme le clament les meilleurs paroles de Tennant, c'est un spectacle sur les amours impossibles dans un monde ou le sexe est un sport cruel. L'une des rares comédies musicales les plus intriguantes depuis l'histoire contemporaine de ce genre musical."
Le Sunday Times déclarait: "Un grand nombre de morceaux sont particulièrement sensationnels."C'est un mélange entre le coté percutant des Pet Shop Boys et leur coté très théatral et ambigu. Qui aurait pu envisager cela ? Il s'agit d'une comparaison de l'ordre de Lennon/Mc Cartney vs Tennant/Lowe, ces derniers gagneraient-ils facilement ?..."
L'Evening Standart: "A ceux qui méprisent les comédies musicales traditionnelles au bout d'à peine 35 secondes, Closer to heaven peut se chanter haut et fièrement. La musique des Pet Shop Boys est tout simplement magnifique."
L'Observer: "Un antidote au sentimentalisme et au mélo qui a frappé les comédies musicales modernes. La musique est encore meilleure et les rimes encore plus aiguisées que tout ce qui a pu envahir les comédies musicales."

Cast: Frances Barber - 'Billie Tricks' Paul Keating - 'Straight Dave' Stacy Roca - 'Shell' David Burt - 'Vic Christian' Paul Broughton - 'Bob Saunders' David Langham - 'Fylnn' Tom walker - 'Mile End Lee' - Billie's Babes: Akiya Henry - Jo Cavanagh - C Jay Ranger - Mark John Richardson - Richard Roe - Louie Spence - Mark Stanway - Ensemble: Amanda Valentine - Marcos White.

Tracklist: My night (Billie, Straight Dave, Shell, Vic, Flynn, Mile End Lee, Billie's Babes) Closer to Heaven (Shell, Vic) Something special (Straight Dave) Positive role model (Instrumental) Closer to Heaven (Shell, Dave) In denial (Vic, Shell) Call me old-fashioned (Saunders) Nine out of ten (Shell, Straight Dave) It's just my little tribute to Caligula, darling (Billie, Billie's Babes) Hedonism (Instrumental) Friendly fire (Billie) In denial (Straight Dave, Shell) Something special, reprise (Straight Dave) Shameless (Vile Celebrities, Saunders) Vampires (Vic) Closer to Heaven (Straight Dave, Mile End Lee) Out of my system (Shell, Ensemble) K-Hole, featuring Run, Girl, Run! (Instrumental) For all of us (Straight Dave) Positive role model (Straight Dave) My night (The company).

Closer to Heaven - Union Theatre 2015 : Une nouvelle production dirigée par Gene David Kirk
Pour plus d'informations sur Closer to heaven: closertoheaven.free.fr
* Extraits du guide MusicBook Pet Shop Boys de A.Z par Vincent Laufer paru en 2003